Bienvenue dans notre école!
84 chemin de Montpellier,40290 Estibeaux, France.

2 classes

La classe 3-6 ans

Notre école est une maison des enfants plutôt qu’une véritable école ; c’est-à-dire un lieu préparé spécialement pour  l’enfant, dans lequel il assimile la culture diffuse de cette ambiance …l’éducation …c’est un processus naturel qui se développe spontanément dans l’être humain, qui ne s’acquiert pas en écoutant des mots, mais par la vertu d’expériences effectuées dans le milieu.

« L’esprit absorbant de l’enfant », Maria MONTESSORI

 

Le premier plan de développement décrit par Maria Montessori débute à la naissance pour se terminer à 6 ans. C’est le plus important, selon elle, pour la création de la personne. Ce plan est découpé en deux parties : de 0 à 3 ans : les facultés se créent, puis  de 3 à 6 ans : elles se raffinent et se développent de manière plus consciente. L’enfant augmente son autonomie, développe un vocabulaire spécifique de sa langue, ordonne et classifie  son environnement, acquiert la coordination des mouvements. Il commence à développer une conscience sociale et morale.

Aide moi a faire seul

L’exemple  le plus connu de l’environnement préparé Montessori est celui qu’offre la classe pour les 3 à 6 ans. À cet âge, l’enfant consolide la formation de soi comme un être individuel. L’environnement est mis en place comme un pont entre la maison et le reste du monde.

  • Le matériel Montessori de la classe 3-6 ans :
  1. La «vie pratique» : ce sont les premiers matériels que l’enfant va rencontrer dans la Maison des enfants, dans des activités quotidiennes, familières à l’enfant à son domicile, comme les « versés », les cadres d’habillage ou les polissages. Tout en aidant l’indépendance et l’autonomie de l’enfant par l’acquisition d’une compétence particulière, le but principal de ces activités est d’aider l’enfant à développer sa capacité à se concentrer et à coordonner ses mouvements.
  1. Sensoriel: Le matériel sensoriel répond à la façon dont l’enfant de cet âge apprend par les sens plutôt que directement par l’intellect. Il existe du matériel pour le raffinement de chaque sens. L’exploration en continu est encouragée, les matériels interagissent et s’enchaînent dans un mode d’activité dont la progression est remarquable. Plus tard, dans les années suivantes, de nouveaux aspects de certains des matériels sensoriels  se dévoilent.  À l’âge préscolaire, lorsque l’enfant est réceptif aux  informations sensorielles, ces matériels apportent l’ordre à l’enfant, lui permettent de donner un sens à son monde et d’augmenter sa perception de celui-ci ainsi que de voir s’épanouir son sens de l’émerveillement et de la curiosité.
  1. Mathématiques: la capacité de compter, de calculer, d’écrire ou de lire vont découler du temps que l’enfant va passer dans cet environnement préparé, sans en être le but direct. En travaillant avec les différents matériels sensoriels, l’enfant a affiné sa discrimination de la taille au point où il veut savoir maintenant combien un objet est plus qu’un autre. Le matériel de mathématiques découle naturellement de cette perception. Quand un enfant atteint ce point, il a besoin d’être introduit à la notion de nombre pour soutenir son intérêt.
  1. Langage: La même chose s’applique avec le langage. La préparation subtile que l’enfant a reçu dans cet environnement  – un quotidien riche en oralité, discussions, chansons, histoires et poèmes mais également un travail de contrôle du mouvement de la main par des exercices indirects permet dès l’âge de 4 à 5 ans de commencer sans effort à écrire et à lire. L’Éducation Montessori utilise un système efficace de lecture phonétique synthétique depuis 100 ans démontrant d’excellents résultats. Au centre de ce système se trouve  un ensemble de «lettres rugueuses » découpées dans du papier de verre, les enfants voient,  touchent ces symboles et prononcent le son correspondant, absorbant la combinaison du son et de symbole à travers trois sens différents simultanément (ouïe-vue-toucher).
  1. Culture: Enfin, à travers le langage et des extensions sensorielles, le matériel Montessori ouvre l’enfant sur  le monde qui l’entoure en lui permettant de découvrir des sujets culturels comme  la géographie,  la zoologie et la botanique. Comme tout ce qui est proposé à l’enfant de cet âge, le matériel est basé sur les sens et est introduit de façon ordonnée, d’abord la réalité, puis les images et enfin la lecture qui va engendrer la Culture.
  1. Arts : l’approche des Arts est intégrée à la journée de l’enfant au même titre que les autres sujets. Peinture, dessin, modelage, musique sont des activités disponibles en permanence dans la classe Montessori. La littérature est apportée à l’oral par les lectures faites par l’enseignant et les arts de la scène sont initiés progressivement au fil des projets de groupe, le jeu de rôle est utilisé dans les « leçons de Grâce et Courtoisie ».

La classe 6-9 ans

 

Dans cette phase intellectuelle, les questions de l’enfant son innombrables. Il veut tout savoir. Sa soif de connaissance est si insatiable qu’en général les gens ne savent plus quoi faire ; c’est pourquoi ils choisissent principalement la manière la plus facile et forcent l’enfant à se taire et à apprendre seulement ce que les adultes considèrent comme utile pour lui. Mais en faisant ainsi, nous détruisons aussi son intérêt spontané. Apprendre devient alors une besogne fastidieuse. Il en résulte toute sorte de déviations dans la personnalité de l’enfant.

Maria Montessori, Conférence sur l’esprit raisonnant, Amsterdam, 1950

Le parcours Montessori continue au delà de six ans : l’environnement préparé du primaire est une réponse aux besoins de la personnalité émergente de l’enfant du deuxième plan de développement. L’éducation Montessori au primaire encourage la curiosité de l’enfant et son amour naturel pour les apprentissages et l’exploration.

IMAGINATION ET ESPRIT RAISONNANT

Le second plan est la période où se développent intellect et imagination. L’exploration prend une nouvelle dimension : c’est maintenant la curiosité et l’émerveillement d’un philosophe, et le champ de recherche l’univers et la société humaine. Il s’agit de tout savoir sur tout : l’enfant est naturellement enclin à demander non seulement quoi mais pourquoi, il est intéressé par tous les aspects de sa communauté et de sa culture, par les questions morales, les relations sociales…

LE CURRICULUM : L’UNIVERS

Le curriculum place l’enfant au centre d’un réseau de connaissance où les différents domaines ne sont pas présentés comme étant des disciplines indépendantes mais comme des sujets interconnectés. Un noyau de grands récits, traversant le temps et l’espace, ouvre la voie/prépare le terrain pour l’exploration des détails présentés lors des leçons, chacune offrant une « clé » aux différents domaines d’étude. Le matériel Montessori présenté lors des leçons offre un moyen concret d’explorer des concepts abstraits, encourageant ainsi le développement de l’imagination et de la puissance d’abstraction de l’enfant.

La tâche de l’éducateur est de « planter des graines » et d’enflammer l’imagination de l’enfant afin d’inviter ce formidable intellect pour explorer et comprendre de nombreux concepts, de lui donner la liberté de s’engager dans de grands travaux et d’atteindre sa satisfaction personnelle.

SORTIE RECHERCHE

La classe Montessori s’étend au-delà des murs de la classe, dans la société et la nature : la sortie recherche est la pierre angulaire de l’éducation primaire Montessori. Ces sorties pour faire une recherche sont différentes des sorties de classe initiées par les adultes : elles sont planifiées, organisées, et parfois financées, par un enfant ou un petit groupe d’enfants, suivant un intérêt spécifique.

Une sortie recherche offre non seulement des opportunités de stimulations intellectuelles, elle offre également des opportunités pour une réflexion critique et pour faire des choix, pour élargir les compétences en grâce et courtoisie à la société en général.

CRÉATIVITÉ

L’éducateur Montessori travaille de façon consciente pour créer un environnement où tous les domaines du curriculum sont valorisé de la même manière. Les clés offertes lors des présentations posent les fondations du développement de la créativité et fournissent un savoir-faire et un contexte pour leur imagination en développement.

Libre d’un emploi du temps fixé par d’autres, de fiches de travail ou de devoirs, l’enfant peut explorer ses nouvelles compétences à tout moment durant la journée et de les intégrer dans son travail : faire de l’art, écrire une histoire ou mettre en scène une pièce de théâtre. L’art et la musique s’expriment dans l’environnement préparé Montessori et sont des extensions naturelles enrichissant et élargissant le travail de la classe.

AIDE-MOI À PENSER PAR MOI-MÊME

Les années du primaire marquent le début de la recherche de l’indépendance intellectuelle : l’enfant veut penser par lui-même. L’esprit est capable de raisonner et, en s’appuyant sur ses expériences antérieures, d’abstraire et d’imaginer. Dans la classe primaire il y a le temps et la matière pour discuter et débattre, une réflexion et une recherche personnelles.

Le groupe multi-âge fournit un environnement particulièrement adapté au développement de la personnalité sociale et morale de l’enfant, dans cette période où il s’engage dans le complexités des relations et des amitiés. L’enfant devient de plus en plus conscient des besoins de ses pairs, de son comportement et la façon dont il est perçu par les autres : il développe un sens de la responsabilité envers lui-même et le monde autour de lui. L’adulte – cet architecte délicat et sensible d’un environnement où chacun à sa place – joue un rôle important dans la façon dont il se développe.